Auto Services

Assurance auto pour senior de plus de 60 ans : quelles particularité ?

Il n’y a pas d’âge pour pouvoir se mettre au volant. Techniquement, même une personne âgée peut alors continuer à conduire sa voiture. Sauf qu’à cause de la vieillesse, elle a tendance à perdre certaines de ses facultés, un phénomène qui rend dangereuse pour les usagers de la route. Les assureurs tiennent en compte ce paramètre dans leurs offres à l’égard des seniors. Conséquences : des surprimes sont parfois appliquées. Comment faire pour réduire la facture ?

Les seniors au volant : quels risques ?

À cause du vieillissement naturel, un senior est victime de fragilité physique. De ce fait, il ne conduira pas une voiture comme le ferait une personne beaucoup plus jeune. Avec l’âge, les réflexes au volant diminuent, le temps de réaction devient plus long, l’ouïe est altérée sans parler de l’acuité qui baisse. Au fil du temps qui passe, la vigilance d’un senior se réduit et ses capacités à conduire en toute sécurité également. Une personne âgée a aussi tendance à perdre confiance en elle à cause du vieillissement. De ce fait, même si statistiquement, les seniors sont à l’origine de moins d’accidents sur les routes, leur gravité est plus importante. Sans compter qu’à l’issue d’un sinistre, les dommages corporels sont également plus lourds.

L’âge : un facteur impactant l’assurance auto

Compte tenu du contexte, les assureurs se montrent frileux à l’idée d’accorder une assurance auto à une personne âgée. Les risques sont trop élevés, d’où cette réticence. On sait que les assureurs préfèrent faire confiance à un conducteur chevronné plutôt qu’à une personne susceptible de subir des accidents qui leur coûteront cher. Dans ce contexte, ils appliquent une surprime sur les contrats. Celle-ci n’est pas forcément très élevée surtout si le senior justifie d’un bonus maximum et d’un historique ininterrompu depuis plusieurs années. Toutefois, à la retraite, les revenus ayant tendance à baisser, les personnes âgées se passeraient bien d’une cotisation élevée sur leur assurance auto. Comment faire alors pour que la note ne soit pas salée ?

Obtenir les meilleurs prix pour une assurance auto senior

Pour faire baisser le coût des cotisations, un senior peut user de plusieurs astuces. La première étant de changer de formule d’assurance. Vu qu’une personne âgée ne se rend plus au travail quotidiennement, elle utilise sa voiture à fréquence réduite. L’occasion de prendre une assurance au kilomètre plutôt qu’une offre classique plus onéreuse. Grâce à cette formule, la prime est définie en fonction des kilomètres parcourus, ce qui devient très économique pour l’assuré. Il est également indispensable de supprimer du contrat la garantie trajet domicile-travail. En revanche, il existe des garanties qui s’avèrent incontournables comme la garantie personnelle du conducteur qui indemnise l’assuré sur les frais médicaux et les frais de réparation du véhicule même s’il est responsable de l’accident. L’assistance dépannage 24 h/ 24 est également préconisée, car avec l’âge, on ne dispose plus des capacités physiques suffisantes pour changer un pneu crevé. En outre, pour rassurer l’assureur, le senior peut participer à des stages de remise à niveau afin de gagner à nouveau les bons réflexes et doit idéalement se mettre à jour sur le Code de la route.