Crédit Auto

Crédit auto à taux 0 : la solution pour le décrocher !

Un crédit auto à taux 0, qui n’en rêve pas ? Cette offre est devenue quasiment une nouvelle norme sur le marché automobile dans un contexte où la concurrence se fait particulièrement rude entre les constructeurs. Mieux qu’une promesse, elle est désormais une réalité. De quoi donner l’opportunité aux automobilistes de concrétiser l’achat d’un véhicule neuf à un coût moindre. Quelles sont les conditions pour obtenir une telle faveur ? Réponses.

Qu’est-ce qu’un prêt auto à taux 0 ?

L’achat d’une voiture exige un budget relativement conséquent et peu de conducteurs sont en mesure de réaliser un paiement cash. C’est pourquoi les crédits auto sont très prisés, car ils permettent d’étaler le paiement des véhicules dans le temps. Sauf que cette offre bancaire a un coût notamment en raison des intérêts générés. Dans ce contexte, le crédit auto à taux 0 a commencé à se développer. Cette solution est exclusivement proposée par les constructeurs automobiles comme Peugeot, Renault, Volvo, Mercedes, etc. En effet, les banques n’ont légalement pas le droit de faire des ventes à perte, ce qui permet aux fabricants d’avoir l’apanage sur cette formule. Les grandes concessions sont aussi très nombreuses à disposer de prêt auto sans intérêt dans le cadre d’un accord convenu avec leur organisme bancaire. Appartenant à la grande famille des prêts à la consommation, ce crédit est dit « affecté », ce qui signifie que les fonds alloués ne peuvent servir qu’à financer l’achat du véhicule et à rien d’autre. Habituellement, il est question de modèles neufs. Ce type d’offre est proposé le plus souvent dans le cadre d’opérations promotionnelles particulières à l’instar de l’anniversaire de la concession, du Black Friday ou encore de journées portes ouvertes. Les fabricants ont recours à cette pratique commerciale lorsqu’ils souhaitent également écouler des fins de stocks. À noter qu’il est assez rare que ces offres soient disponibles sur une longue durée. Elles sont valables uniquement quelques jours entre 4 à 15 au maximum.

Comment obtenir un prêt auto à taux 0 ?

Pour accéder à un prêt auto sans intérêt, l’emprunteur devra fournir un certain nombre de documents afin de justifier sa capacité de remboursement. Parmi ces pièces justificatives figurent la pièce d’identité, le justificatif de domicile, l’avis d’imposition, le relevé d’identité bancaire ainsi que les dernières fiches de paie.

Il est très important de savoir que tout le monde n’est pas éligible à un prêt auto à taux 0. L’offre est exclusivement proposée aux personnes qui n’ont aucun crédit en cours. Si l’emprunteur est déjà lié à un autre emprunt, qu’importe son montant et la durée de vie restante, il est d’emblée recalé. Les concessionnaires ne veulent pas prendre le risque de faire confiance à des personnes déjà endettées, car il existe toujours des risques de non-paiement.

Quand on parle de prêt auto à taux 0, on pense souvent que tout est gratuit. Or, ce n’est pas réellement le cas. À part les frais de dossier, le contrat est également assorti de frais d’assurance emprunteur qui sont inévitables et qui représentent jusqu’à 30 % du financement. Difficile d’obtenir un prêt sans cette couverture à moins de disposer d’autres garanties solides comme une caution, une assurance-vie, etc. Toutefois, la bonne nouvelle est que l’emprunteur peut faire de réelles économies sur ce poste en choisissant la délégation d’assurances. Il a effectivement le droit de changer d’assureur au cours de la première année de souscription et à chaque date d’anniversaire passée un an. De quoi lui donner l’occasion de comparer les offres des compagnies et trouver celles qui sont les moins onéreuses.

Une autre condition imposée pour profiter du prêt auto à taux zéro consiste à avoir une capacité de remboursement très élevée pour réduire au maximum la durée de l’emprunt. En règle générale, le délai maximal autorisé par les concessionnaires est de 36 mois. Ainsi, en souscrivant pour un montant de 30 000 euros remboursable sur 3 ans, l’emprunteur doit honorer une mensualité de 833 euros.

L’apport personnel à verser constitue également un critère d’éligibilité. L’organisme prêteur exige un montant équivalent à 20 % au minimum du montant emprunté.

Quels sont les pièges du prêt auto à taux 0 ?

Souscrire à un prêt auto à taux 0 ne doit pas non plus se faire tête baissée. La vigilance est de mise sur certains éléments à commencer par le prix de la voiture. Comme les concessionnaires prennent déjà en charge les taux appliqués au crédit, ils limitent voire proscrivent toute remise. Ainsi, il se peut que le véhicule convoité soit plus cher que chez les autres vendeurs. Dans ce contexte, il faudra vérifier s’il n’est pas plus intéressant d’acheter la voiture de façon conventionnelle et de faire l’impasse sur le prêt à taux zéro pour ne pas passer à côté des rabais plus économiques pour le portefeuille de l’acquéreur. L’idéal est de toujours faire une comparaison entre le prix d’achat d’une voiture avec un prêt traditionnel et avec un prêt sans intérêt.